L’importance des défibrillateurs en milieu de travail

Pourquoi la défibrillation précoce est-elle vitale?

Quelqu’un qui s’effondre soudainement et est inconscient, ne répond pas et ne respire pas est en arrêt cardiaque. L’arrêt cardiaque soudain se produit lorsque les impulsions électriques normales du cœur sont interrompues, provoquant un dysfonctionnement et un « tremblement » du cœur au lieu de se contracter ou de pomper. En conséquence, la circulation du sang et de l’oxygène cesse. Lorsque le muscle cardiaque fibrille ou tremble, le cœur a cessé de pomper et de faire circuler le sang; la personne sera inconsciente et ne respirera pas et est cliniquement morte. Nous ne sommes plus du tout dans la situation de malaise cardiaque.

Si les impulsions cardiaques anormales ne sont pas interrompues rapidement par la défibrillation, la victime mourra. La RCR (réanimation cardio-respiratoire) est essentielle pour maintenir en vie et aider à prolonger la durée de survie, mais la défibrillation rapide est la clé de la survie et le seul traitement définitif d’un arrêt cardiaque soudain (ACS).

L’arrêt cardiaque soudain est mortel, mais réversible.

La meilleure chance de survie est d’administrer une décharge avec un défibrillateur dans les cinq premières minutes à la suite de l’effondrement. La défibrillation inverse l’arrêt cardiaque en envoyant un courant électrique à travers les cellules du muscle cardiaque, en arrêtant momentanément l’énergie électrique anormale et en permettant au rythme cardiaque normal de reprendre. Si le cœur peut être électrocuté rapidement avec cet appareil quelques minutes après l’effondrement, un rythme cardiaque normal peut être rétabli et de nombreuses victimes peuvent survivre.

Importance de la rapidité d’intervention avec un défibrillateur.

La survie à un arrêt cardiaque dépend d’une réponse rapide des premiers intervenants, c’est-à-dire des passants ou des personnes présentes lors de l’événement. Plus de 50 à 70 % des victimes d’arrêt cardiaque subit survivent si la défibrillation est effectuée dans les 5 premières minutes. Pour chaque minute qui passe, il y a 10 % de chances de survie en moins. Le temps de réponse de la part des ambulanciers peut être supérieur à 15 minutes et donc être au-delà des quelques minutes critiques au cours desquelles la vie de la victime peut être sauvée. Pour cette raison, il est donc important d’avoir un défibrillateur externe automatisé sur les lieux de travail.

Éducation de la population quant à l’utilisation d’un défibrillateur.

Si le grand public connaît la procédure d’intervention et l’usage adéquat d’un défibrillateur, il peut devenir moins dépendant des temps de réponse des services d’urgence et plus confiant dans la mise en œuvre d’un plan d’action qui contribuera à sauver des vies.

Qu’est-ce que la défibrillation? Pourquoi la défibrillation est-elle importante?

Aux États-Unis, chaque année, plus de 350 000 personnes meurent d’un arrêt cardiaque soudain (ACS) ce qui en fait l’une des principales causes de décès dans le pays. Cela équivaut à 1 mort toutes les 90 secondes.

L’arrêt cardiaque soudain se produit principalement lorsque le cœur commence soudainement à battre à un rythme irrégulier, généralement une fibrillation ventriculaire ou une tachycardie ventriculaire sans pouls.

Le cœur a pour fonction de fournir de l’oxygène dans tout le corps avec des battements forts et réguliers. Lorsqu’un arrêt cardiaque soudain se produit, le cœur commence à avoir des contractions incontrôlables plutôt que de battre régulièrement. Par conséquent, le cœur devient incapable de fournir de l’oxygène au cerveau. Sans oxygène, de graves lésions cérébrales surviennent et les victimes d’un arrêt cardiaque meurent en quelques minutes.

Et si la personne est dans l’eau?

L’ACS peut survenir à tout moment, y compris lorsqu’une personne se trouve dans l’eau. L’utilisation d’un défibrillateur externe automatisé (DEA) sur une personne immergée dans l’eau nécessite une attention particulière. Dans des conditions humides, les DEA peuvent être dangereux à utiliser, causant des dommages à la victime ou à la personne qui prodigue les soins. Assurez-vous de toujours suivre le manuel d’utilisation de votre DAE pour obtenir des instructions spécifiques sur la façon d’utiliser correctement votre appareil.

Cœur recevant une décharge par un défibrillateur externe automatisé (DEA).

Heureusement, il existe un traitement pour les rythmes cardiaques irréguliers ou les arythmies ventriculaires qui provoquent un arrêt cardiaque soudain. Une décharge électrique de défibrillation, souvent délivrée par un DEA, redémarre le cœur pendant l’ACS et rétablit un rythme cardiaque régulier.

Si une personne s’effondre soudainement et ne réagit pas, elle doit être traitée à la fois par réanimation cardio-respiratoire (RCP), en effectuant entre autres, un massage cardiaque et par des décharges de défibrillation provenant d’un DEA. La RCP agit comme une pompe artificielle en appuyant manuellement sur le cœur et en faisant circuler le sang vers le cerveau, mais elle n’est pas aussi efficace qu’un battement de cœur réel. La RCP ne redémarre pas non plus le cœur, un DEA est nécessaire pour cela.

La défibrillation est la seule thérapie pour traiter une personne en arrêt cardiaque. Chaque minute qu’une personne en arrêt cardiaque soudain ne reçoit pas de défibrillation, ses chances de survie chutent de 7 à 10 %, ce qui rend cette procédure impérative pour la survie et l’une des étapes clés pour sauver une vie d’un arrêt cardiaque soudain.

Les défibrillateurs, des outils indispensables en entreprise.

Les défibrillateurs envoient une impulsion électrique ou un choc au cœur pour rétablir un rythme cardiaque normal. Ils sont utilisés pour prévenir ou corriger une arythmie, un rythme cardiaque irrégulier, trop lent ou trop rapide. Si le cœur s’arrête soudainement, ces appareils peuvent également l’aider à battre de nouveau. Différents types fonctionnent de différentes façons. Les DEA que l’on trouve maintenant dans de nombreux espaces publics, sont utilisés pour sauver la vie des personnes victimes d’un arrêt cardiaque. Même les passants non formés peuvent utiliser ces appareils en cas d’urgence.

D’autres types d’appareils peuvent prévenir la mort subite chez les personnes présentant un risque élevé d’arythmie potentiellement mortelle. Ils comprennent les défibrillateurs automatiques implantables (DAI), qui sont placés chirurgicalement à l’intérieur du corps, et les défibrillateurs automatiques portables (WCD) qui sont portés sur le corps. Cela peut prendre du temps et des efforts pour s’habituer à vivre avec un tel appareil et il est important d’être conscient des complications possibles.

Trois types de défibrillateurs : les DEA, les DAI et les WCD.

Comment fonctionne un défibrillateur DEA?

Un DEA est un appareil portable et léger, fonctionnant avec une batterie. Il vérifie le rythme cardiaque et envoie une décharge au cœur pour rétablir un rythme normal. L’appareil est utilisé pour aider les personnes en arrêt cardiaque.

Des coussinets collants avec des capteurs, appelés électrodes, sont attachés à la poitrine de la personne en arrêt cardiaque. Les électrodes envoient des informations sur le rythme cardiaque à un ordinateur dans le dispositif. L’ordinateur analyse le rythme cardiaque pour savoir si une décharge électrique est nécessaire. Si nécessaire, les électrodes délivrent le choc.

Qu’est-ce que la défibrillation?

Dans un cœur normal et en bonne santé, les impulsions électriques déclenchent une séquence coordonnée de contractions musculaires qui permettent au cœur de pomper le sang. Lorsque le cœur est en fibrillation ventriculaire ou en tachycardie ventriculaire, les signaux électriques qui contrôlent le cœur sont brouillés. Par conséquent, le muscle cardiaque ne se contracte pas de manière organisée. Un choc de défibrillation provenant d’un DEA réinitialise ces signaux brouillés et permet au cœur de battre normalement.

Un « choc » de courant électrique provenant d’un appareil de défibrillation dépolarise la majeure partie du cœur et met fin à l’arythmie. Après cette dépolarisation, il y a généralement une brève période pendant laquelle les signaux électriques du cœur s’arrêtent avant qu’un rythme cardiaque normal ne soit rétabli.

Que se passe-t-il lorsqu’un patient subit un arrêt cardiaque et est réanimé avec un DEA? 

Le cœur du patient passe d’un rythme sinusal normal à une fibrillation ventriculaire. Le patient s’effondrera soudainement en raison de la privation d’oxygène. Pendant cette période, il est possible que le patient semble respirer, mais ce sont des respirations agoniques qui ne constituent pas une respiration normale.

En fibrillation ventriculaire ou en tachycardie ventriculaire sans pouls, le patient est cliniquement mort sans rythme cardiaque organisé, mais il n’est pas encore biologiquement mort. Leur cœur a encore une activité électrique. Le cœur « fibrille » ou tremble, mais ce n’est pas suffisant pour maintenir la vie.

Lorsqu’un patient reçoit un « choc » d’un DEA, l’énergie du DEA passe entre les électrodes et à travers son cœur.

La soudaine explosion d’énergie à travers le cœur du patient provoque la dépolarisation de ses cellules cardiaques, arrêtant le rythme chaotique et inefficace, autrement connu sous le nom de défibrillation.

Une fois le cœur défibrillé, le cœur retrouve un rythme sinusal normal dans lequel il commence à faire recirculer du sang riche en oxygène dans tout le corps. Leur couleur de peau peut revenir à la normale et, dans certains cas, la personne commencera à respirer par elle-même.

Comment fonctionne un défibrillateur DAI?

Le défibrillateur DAI est inséré dans la poitrine ou l’estomac par chirurgie, alors que l’appareil peut vérifier les arythmies ventriculaires. Les arythmies peuvent interrompre le flux sanguin de votre cœur vers le reste de votre corps ou provoquer l’arrêt de votre cœur. Le DAI envoie un choc pour rétablir un rythme cardiaque normal. Ce type d’appareil est indiqué pour les personnes ayant une maladie de coeur.

Un DAI peut émettre un choc à faible énergie qui accélère ou ralentit un rythme cardiaque anormal, ou un choc à haute énergie pour corriger un rythme cardiaque rapide ou irrégulier. Si les chocs à faible énergie ne rétablissent pas votre rythme cardiaque normal, l’appareil peut passer à des chocs à haute énergie pour la défibrillation.

Types de défibrillateurs DAI

Les DAI sont similaires aux stimulateurs cardiaques, mais les stimulateurs cardiaques ne délivrent que des chocs électriques de faible énergie. Les DAI ont un générateur connecté à des fils qui détectent les battements de votre cœur et délivrent un choc en cas de besoin. Certains DAI ont des fils qui reposent à l’intérieur d’une ou deux cavités du cœur. D’autres n’ont pas de fils entrant dans les cavités cardiaques, mais reposent plutôt sur le cœur pour surveiller son rythme.

Le DAI peut également enregistrer l’activité électrique du cœur et les rythmes cardiaques. Les enregistrements peuvent aider votre fournisseur de soins de santé à affiner la programmation de l’appareil afin qu’il fonctionne mieux pour corriger les battements cardiaques irréguliers. L’appareil est programmé pour répondre au type d’arythmie que vous êtes le plus susceptible d’avoir.

Comment fonctionne un défibrillateur WCD?

Un défibrillateur WCD possède des capteurs qui se fixent sur la peau. Ils sont reliés par des fils à une unité qui vérifie le rythme de votre cœur et délivre des chocs en cas de besoin. Comme un défibrillateur DAI, le défibrillateur WCD peut délivrer des chocs à basse et à haute énergie. L’appareil possède une ceinture attachée à un gilet qui se porte sous vos vêtements. Votre fournisseur adapte l’appareil à votre taille. Il est programmé pour détecter un rythme cardiaque spécifique.

Les capteurs détectent lorsqu’une arythmie se produit et donne une alerte. Vous pouvez désactiver l’alerte pour éviter un choc si vous n’en avez pas besoin. Si vous ne répondez pas, l’appareil donnera à votre cœur un choc pour corriger le rythme. Cela se produit généralement en une minute. L’appareil peut délivrer des chocs répétés au cours d’un épisode. Après chaque épisode, les capteurs doivent être remplacés. L’appareil peut également envoyer un enregistrement de l’activité de votre cœur à votre médecin.